By jeanmarcmorandini.com
Santé

Changement d’horaire, c'est ce week-end : Comment le passer en douceur et quels effets sur la santé ?


0

Ce week-end, c'est le changement d'heure , la France repasse à la traditionnelle heure d’hiver !

Dans la nuit de samedi à dimanche, à trois heures du matin il sera donc deux heures...

Alors ce changement peut-il avoir un impact sur notre santé ?

Lorsque l'on avance l'horloge de 1 heure à l'automne, on "gagne" 1 heure de sommeil, à l'inverse, on "perd" 1 heure lorsqu'on la recule au printemps.

Le sommeil, qui fonctionne par cycles de 24 heures peut être ainsi perturbé pendant plusieurs jours, surtout au passage à l'heure d'été qui ampute le sommeil d'une heure et peut provoquer chez certaines personnes :

- Des troubles de l'endormissement ou de l'attention

- Des troubles de l'appétit

- Une baisse de la capacité de travail

- Des troubles de l'humeur.

En revanche, on observe une adaptation meilleure et plus rapide lors du passage à l'heure d'hiver qu'à l'heure d'été.

En effet, l'organisme s'ajusterait plus facilement à un retour à l'horaire normal d'automne qu'à l'avancement d'une heure en été.

On estime qu'il faut environ 1 semaine pour s'adapter au changement de rythme provoqué par le passage à l'heure d'été ou d'hiver.

Mais pour mieux s'y préparer, il existe quelques précautions à prendre :

- Décaler ses heures de sommeil de quelques minutes/quarts d'heures pendant 2 ou 3 jours en amont.

- Limiter le stress dû à la peur de ne pas se réveiller en programmant ses équipements électroniques la veille.

- Sortir quotidiennement afin de profiter de l'ensoleillement et ainsi prévenir la dépression saisonnière, notamment lors du passage à l'heure d'hiver.

- Ne pas hésiter à modifier son rythme de travail si possible afin de se caler sur le rythme solaire, aller au travail plus tôt pour finir plus tôt et profiter de la lumière jusqu'à la fin de la journée par exemple.

- Se reposer le plus possible dans la semaine qui suit le changement d'heure.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page