By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Coronavirus - La masturbation serait la grande gagnante du confinement : "Cela procure plus de contentement que le visionnage d’une série Netflix ou l’ouverture d’une bouteille de vin"


0

Plusieurs enquêtes ont reporté que nous nous attelons à des activités sexuelles en moyenne deux ou trois fois par semaine, hors contexte de pandémie mondiale. Mais qu’en est-il maintenant, sachant que nous ne sommes plus autorisés à quitter nos domiciles ? Il nous arrive même fréquemment de travailler depuis notre lit, afin de donner un peu d’espace libre dans l’appartement pour l’autre.

«Le plaisir est un excellent remède contre le stress » a déclaré Ashley Manta, conseillère conjugale, « et une grosse partie de la population demeure très inquiète quant à l’évolution de l’épidémie ». Selon elle, la masturbation implique beaucoup plus que le seul plaisir physique. Cela nous procure plus de contentement que le visionnage d’une série Netflix ou l’ouverture d’une bouteille de vin.

Selon le directeur de l’entreprise de sex-toys Satisfyer, Megwyn White, un orgasme « est générateur de substances telles que l’endorphine, la sérotonine ou encore l’ocytocine, qui permettent de lutter contre le stress, de réduire son niveau d’anxiété et de mieux gérer ses humeurs ».

Elle rajoute à cela qu’il a été démontré que le fait d’avoir des orgasmes permet de préserver ses capacités cérébrales, mais aussi de contribuer à réduire le risque d’accidents cardio-vasculaires. Les orgasmes permettent également de minimiser les risques d’attraper froid ou de contracter la grippe, car ils engendrent la création de cellules de défense contre l’infection ou différentes pathologies.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page