By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les autorités sanitaires s'inquiètent des effets potentiellement graves de la consommation de compléments alimentaires


0

Les autorités sanitaires françaises s'inquiètent des effets "potentiellement graves" dus à la consommation de compléments alimentaires.

Ces effets sont majoritairement d'ordre cardiovasculaire (tachycardie, arythmie et accident vasculaire cérébral) et psychique (troubles anxieux et troubles de l'humeur), explique l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), mardi 20 décembre.

49 signalements d'"effets indésirables susceptibles d'être liés à la consommation" de ce type de produits ont été signalés depuis 2009, date de la mise en place d'un dispositif national de vigilance, note l'Anses.

"Absence de données d'efficacité scientifiquement démontrée" L'agence "déconseille l'usage de ces compléments alimentaires aux personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire" ou souffrant d'une maladie cardiaque, d'une insuffisance rénale, d'une altération des fonctions du foie ou de troubles neuropsychiatriques.

Elle les déconseille également "aux enfants, adolescents et femmes enceintes ou allaitantes".

En outre, elle critique "l'absence de données d'efficacité scientifiquement démontrée" de ces produits, dont les vendeurs vantent pourtant souvent les qualités de "brûleurs de graisse" ou de "volumisateurs" des muscles.

De plus, "l'achat sur internet expose de facto davantage le sportif à la consommation de compléments alimentaires frauduleux" ou altérés, "susceptibles de conduire à des contrôles anti-dopage positifs et d'induire des effets sur la santé", avertit l'Anses.


Voici les exercices pour développer les muscles... by morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page