By jeanmarcmorandini.com
Santé

Coronavirus: Avec seulement 6 % de la population infectée par le Covid, la France reste très loin de l’immunité collective - VIDEO


0

Le macabre bilan de l'épidémie de coronavirus dépasse désormais la barre des 20.000 morts et, si la pression sur les hôpitaux continue une lente décrue, la prudence reste de mise en attendant le déconfinement progressif espéré à partir du 11 mai, aux préparatifs ultra-complexes.

"Notre pays franchit un cap symbolique et particulièrement douloureux", a déclaré le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Pour "douloureux" qu'il soit, ce cap ne cache pas que l'épidémie se diffuse désormais plus lentement dans le pays. Pour le douzième jour consécutif, le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est en légère baisse, à 5.863 (-61)

En attendant le déconfinement progressif qui doit débuter le 11 mai, la prudence reste la règle parce que "l'immunité collective est basse", a souligné le Pr Salomon. "Plus de 90% de la population n'a pas été en contact avec le virus, ce qui signifie que moins de 10% des Français ont été infectés", selon lui. Un retour à la normale est donc clairement exclu et la vie des Français restera bouleversée pour un long moment. Pourtant, il faut relancer un pays à l'arrêt depuis le 17 mars. A la demande du président Emmanuel Macron, son Premier ministre Edouard Philippe a esquissé dimanche les grands principes d'un déconfinement progressif, sans entrer dans les détails.

Emmanuel Macron, lui, va poursuivre cette semaine ses consultations en vue des prochaines étapes de la crise, notamment en s'entretenant avec les maires et des représentants de l'hôtellerie-restauration, a indiqué l'Elysée.

Le chef de l'Etat va "continuer ses consultations très larges pour préparer les prochaines étapes de l'après-confinement et de l'après-crise du Covid-19", indique-t-on dans son entourage.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page