By jeanmarcmorandini.com
Santé

Coronavirus - L’école vétérinaire d’Alfort indique dans un communiqué avoir détecté pour la première fois en France un chat porteur du COVID19


0

L’école vétérinaire d’Alfort indique dans un communiqué avoir détecté pour la première fois en France un chat porteur du COVID19. L'école précise que ce chat vivait avec une personne malade du virus:

"Ce chat présentait des signes cliniques respiratoires et digestifs. Cette étude rapporte pour la première fois l’infection naturelle d’un chat en France (près de Paris), probablement par ses propriétaires. À ce stade des connaissances scientifiques, il semble que les chats ne sont pas aisément infectés par le virus SRAS-CoV-2 même en contact avec des propriétaires infectés comme l’a montrée une étude précédente sur les animaux des étudiants vétérinaires de l’EnvA.

Toutefois, afin de protéger leur animal familier, il est conseillé aux personnes malades du Covid-19 de limiter les contacts étroits avec leur chat, de porter un masque en sa présence et de se laver les mains avant de le caresser. Pour rappel, les chats ne sont pas considérés comme des acteurs de l’épidémie.

Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques, l’Anses a conclu dans un avis rendu début mars et complété le 20 avril qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n’existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle épidémiologique dans la propagation du virus SRAS-CoV-2."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page