By jeanmarcmorandini.com
Santé

Coronavirus - Pour la première fois, un haut scientifique affirme que le COVID-19 pourrait se transmettre simplement en respirant ou en parlant à côté d'une personne infectée


0

Un haut responsable scientifique du gouvernement américain indique qu'il semble possible que le  coronavirus se transmette quand les gens parlent et respirent. Cela fournirait une explication longtemps recherchée qui expliquerait la très haute contagiosité du virus, responsable de la pandémie de Covid-19, puisqu'il apparaît que les personnes infectées mais sans symptômes sont responsables d'une grande partie des contagions, à leur insu.

Le docteur Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des maladies infectieuses et conseiller de Donald Trump sur l'épidémie, a d'ailleurs évoqué sur Fox News des informations indiquant que "le virus peut en réalité se transmettre quand les gens ne font que parler, plutôt que seulement lorsqu'ils éternuent ou toussent".

Il est admis par la communauté scientifique que le virus se transmet d'une personne infectée à une autre par la toux, ou l'éternuement. Mais dans une lettre adressée à Kelvin Droegemeier, membre du Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison Blanche, le professeur explique appuyer cette nouvelle thèse sur une étude réalisée dans un hôpital chinois. Celle-ci constatait que le virus pouvait rester en suspension dans l’air lorsque le personnel soignant retirait son équipement de protection, lors du nettoyage du sol ou bien quand le personnel se déplaçait.

Des gouttelettes de coronavirus en suspension pourraient ainsi infecter des personnes qui croisent leur route. La durée de suspension varie selon plusieurs facteurs. L’un d’entre eux dépend de la quantité de virus émise par une personne infectée en parlant ou en respirant. La circulation de l'air est un autre critère important.

La transmission par voie aérienne fournirait une explication longtemps recherchée à la haute contagiosité apparente du virus responsable de la pandémie de Covid-19, puisqu’il apparaît que les personnes infectées mais sans symptômes, qui représentent peut-être le quart de tous les gens infectés, sont responsables d’une grande partie des contagions, à leur insu.

De multiples études ont mis en évidence que des personnes asymptomatiques avaient infecté des gens proches d’eux dans des églises, dans une chorale ou un cours de chant, dans les maisons de retraite...

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page