By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Coronavirus : Peut-on se passer totalement de sexualité pendant le confinement et cela peut-il avoir des conséquences sur notre libido ?


0

Peut-on se passer totalement de sexualité pendant le confinement et cela peut-il avoir des conséquences sur notre libido ? Nos confrères d'Europe 1 se sont posés la question dans un article dont voici un extrait:

"Notre société nous laisse à penser que l’on ne peut pas vivre sans sexualité, qu’elle est l’expression de notre pouvoir d’être des adultes actifs dans la vie de tous les jours, et les uns vis-à-vis des autres. Mais nous pouvons parfaitement vivre sans sexualité, elle n’est vitale que pour nous reproduire. Elle est là pour nous faire du bien, pour créer du lien, de la conversation physique avec l’autre. Il est ainsi tout à fait possible, même lorsqu'on est animé puissamment de pulsions, de les mettre de côté pour un temps sans qu’il y ait de dommage pour le corps.

D’ailleurs, souvenons-nous quand nous étions adolescents avec une montée de sève particulièrement forte, ce n’est pas tout de suite que nous nous sautions les uns sur les autres. Nous mettions du temps, nous tournions autour du sujet, nous réfléchissions...

Certains, obsédés par la question de leur libido, vont avoir le sentiment d’étouffer sous le sentiment de ce désir, quand d’autres vont le détourner sur autre chose et vivre paisiblement cette abstinence. Pour autant, dès que reviendront les possibles, la libido n’en sera pas détruite, bien au contraire."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page