By jeanmarcmorandini.com
Santé

Votre cœur vous inquiète ? Vous avez régulièrement des palpitations, vous souffrez d’hypertension, vous êtes stressé ? Le cardiologue Mathieu Bernard-Le Bourvellec répond à toutes vos questions dans son livre "Le coeur est notre cerveau"


0

Votre cœur vous inquiète ? Vous avez régulièrement des palpitations, vous souffrez d’hypertension, vous êtes stressé ? Dans son livre " Le coeur est notre cerveau " aux éditions Larousse, le docteur Mathieu Bernard-Le Bourvellec, cardiologue, répond à toutes vos questions!

Bien sûr, le coeur est un organe avec ses propres troubles physiques, mais il est aussi un véritable cerveau. Ce grand émotif communique en permanence avec votre tête et est directement impacté par vos émotions. De manière inédite, le Dr Mathieu Bernard-Le Bourvellec propose de prendre en charge le stress et de soigner son cœur autrement grâce à des techniques testées par ses soins, relevant aussi bien de l’hygiène de vie physique que psychologique. En utilisant de nombreux exercices fondés sur la cohérence cardiaque et l’hypnose, vous pourrez jour après jour mieux gérer vos émotions, canaliser votre stress et apaiser votre cœur.

Extrait:

"Nous avons trouvé un troisième cerveau au début des années 1990 : le cœur, avec environ 40 000 neurones. Pas suffisant pour déchaîner les passions semble-t-il. Pourtant, à travers ce réseau neuronal, le cœur est capable d’apprendre, de comprendre, de reconnaître, de mémoriser et de se souvenir, d’éprouver des sentiments et des sensations. Notre coeur est directement câblé à notre cerveau. [...] Tout au long de cet ouvrage, nous allons comprendre comment communiquer avec notre cœur. Avec le cerveau de notre cœur. Vous êtes dubitatif ? Je risque certainement de bouleverser quelques-unes de vos croyances. Mais j’ai vécu tellement de situations extraordinaires à travers l’hypnose… Avez-vous déjà entendu ces histoires de personnes transplantées cardiaques dont les goûts alimentaires changent après la greffe ? Elles se mettent subitement à détester la nourriture qu’elles adoraient, et inversement. Avez-vous déjà entendu parler de celles qui semblent revivre les derniers instants de leur donneur ? L’une d’elles revoyait même l’image de deux phares fonçant sur elle ! La donneuse était semble-t-il décédée de nuit dans un accident de voiture… Comment expliquer de tels phénomènes ? Les patients transplantés ignorent tout de leur donneur, de leur identité jusqu’à la cause de leur décès. La plupart du temps, on met ces phénomènes étranges sur le compte des traitements immunosuppresseurs (pour les changements de goûts) et de l’anesthésie (pour les hallucinations). Mais comment expliquer la persistance des hallucinations des années après l’anesthésie ? Certains scientifiques expliquent ces phénomènes en parlant de la mémoire du cœur greffé. Fascinant, n’est-ce pas ?" 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page