By jeanmarcmorandini.com
Santé

Le syndrome de Diogène : Zoom sur cette pathologie méconnue


5

Vous avez sans doute déjà vu à la télévision des professionnels qui sont obligés d’intervenir dans des habitations encombrées. Ils trouvent absolument de tout et ils sont surtout obligés de nettoyer avec des combinaisons et des bennes. Il s’avère que ce phénomène est une maladie qui n’est pas à prendre à la légère : le syndrome de Diogène .

Comment le reconnaître ?

Par peur, la personne atteinte va chercher à accumuler tout type d’objets parfois complètement inutiles. Que ce soit un vieux journal d’il y a 20 ans ou un sac poubelle récupéré dans la rue, elle va tout ramener dans son logement. Que ce soit des objets, des meubles, des aliments, tout y passe. Elle ne voudra jamais jeter ce qui traîne parce que dans sa tête, cela peut servir « au cas où ». Dans la même optique, elle va négliger complètement l’hygiène de son logement et son hygiène corporelle. Cela lui sera égal de ne plus pouvoir se doucher parce que la douche est encombrée par divers objets. De même, nettoyer revient à devoir bouger des objets ce qui est inconcevable pour elle. Au bout d’un moment, il se peut que la personne soit obligée de dormir et de manger au milieu des montagnes d’objets. Dans ces conditions, le logement peut rapidement devenir insalubre.

Comme la personne n’a pas conscience de son état, elle va chercher à le nier. Elle ne ressent aucune honte à l’idée qu’un tiers puisse voir l’état de son logement. Toutefois, ses proches vont chercher à lui faire comprendre qu’un tri et un bon nettoyage s’imposent. Elle refusera toute aide ménagère. Pour éviter qu’on la sépare de ses affaires, elle cherchera à s’isoler et à couper tout contact avec l’extérieur. La personne malade ressent un fort sentiment d’incompréhension donc elle a tendance à s’isoler pour éviter les jugements et les reproches. Qui peut être touché ?

Il existe un facteur de risque. Bien souvent, il s’agit de personnes âgées isolées. Elles ont connu un drame dans leur vie : la perte d’un proche, un événement traumatisant ou encore le fait qu’elles aient manqué de quelque chose pendant l’enfance. Grâce à l’accumulation d’objets, elles cherchent avant tout à combler un vide. Les statistiques ont prouvé que les victimes sont principalement des femmes. En moyenne, elles ont entre 70 et 80 ans. Mais attention, cela peut également arriver à de jeunes adultes notamment lors du premier emménagement. Ils ont désormais un appartement ou une maison à eux qu'ils peuvent aménager comme ils souhaitent. Ils cherchent alors à accumuler tout type d'objets qu'ils pensent utiles pour l'avenir et pour la vie quotidienne.

Comment accompagner une personne atteinte ?

Le diagnostic est assez complexe à mettre en place puisque la personne n’a pas conscience du fait que ce n’est pas un comportement normal et qu’elle refuse les contacts avec les autres. La première étape est d’avertir le médecin traitant.

Un lien de confiance doit se créer entre le professionnel de la santé et le malade. Forcer une personne à se faire soigner est contre-productif. Une thérapie doit se mettre en place. Le patient pourra participer à des réunions pour se confier sur son besoin de tout garder. Le thérapeute lui lancera des défis à exécuter entre chaque séance. Il devra par exemple réussir à jeter un sac poubelle dans la semaine. Si la personne n’arrive toujours pas à prendre conscience de son état, un placement en établissement médico-social peut être envisagé, de force si ses jours sont en danger dans son logement. En fonction de l'âge et de l'état de dépendance de la personne, un placement en EHPAD peut être envisagé. Si des efforts sont réalisés de la part du malade, il pourra regagner son domicile lorsque ce dernier aura été désencombré.

Cette maladie n’est souvent pas facile à vivre pour les proches de la victime. Il est normal de ne pas comprendre et de chercher à la raisonner. Or, vous pouvez lui proposer de l’aide, mais en aucun cas la forcer ou la brusquer. Le déclic doit venir du malade.

Généralement, il faut faire venir une équipe spécialisée pour venir nettoyer efficacement le logement Diogène . Le travail peut prendre plusieurs jours et il peut être nécessaire de devoir entamer des travaux de rénovation ensuite. À cause de l’incertitude de l’état du logement, les professionnels sont obligés de s’équiper en conséquence avec de longues combinaisons et des masques. Il n’est pas rare de trouver des choses insolites comme un cadavre d’animal de compagnie que le propriétaire a perdu dans son logement, des excréments ou de la moisissure.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de lili69100Portrait de lili69100
Vote: 
5

Triste maladie !



Haut de la page